Expressions idiomatiques russes (suite)

Une expression, un proverbe, une maxime … et tout est dit ! C’est impressionant de voir comme quelques mots bien agencés peuvent exprimer une idée que l’on visualise immédiatement. Et quand la curiosité nous pousse à regarder du côté des autres pays, le jeu devient intéressant et parfois très amusant ! La culture locale déteint sur le langage, donnant toutes ces jolies couleurs aux langues de chacun. Et, à travers les expressions idiomatiques, passe parfois une perception fine des coutumes ou des habitudes du quotidien. Ne vous étonnez donc pas si les Russes parlent de neige, de glace, de forêt, de loups, …et même de cafards !!!Bonne découverte de ces quelques expressions russes !


У него винтика не хватает.

[ou nevo vintika nié khvataièt]

« Il lui manque une vis. »

Il a perdu un boulon.

He’s got a screw loose.

(Il a une vis desserrée.)


У него ветер в голове.

[ou nevo viétièr v golovié.]

« Il a du vent dans la tête. »

Il est très étourdi, il est tête-en-l’air.

He’s got his head in the clouds.

(Il a la tête dans les nuages.)


Сыпать соль на рану

[sipat’ sol’ na ranou]

« Verser du sel sur la blessure »

Remuer le couteau dans la plaie

Rub salt in the wound, et aussi : Turn the knife in the wound


Смеяться в усы

[smiéiatsia v oussi]

« Rire dans ses moustaches »

Rire dans sa barbe

Laugh up one’s sleeve

(Rire dans sa manche)


Без меня меня женили.

[biez ménia ménia jénili]

« Sans moi on m’a marié. »

Les absents ont toujours tort.


Для меня тёмный лес !

[dlia ménia tiomni liès]

« Pour moi c’est une sombre forêt ! »

Pour moi c’est du chinois !

It’s all Greek to me !

(Tout ça c’est du grec pour moi !)


Лес рубят, щепки летят.

[liès roubiat, chtchèpki liétiat]

« On coupe la forêt, les copeaux volent. »

On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs.


Каков поп, таков и приход!

[takof pop, takof i prikhod]

« Tel pope, telle paroisse! »

Tel maître, tel valet !

Jack (le valet) is as good as his master !


Ложь на тараканьих ножках ходит.

[loj’ na tarakanikh nojkakh khodit]

« Le mensonge se déplace sur les pattes des cafards. »

La vérité finit toujours par se savoir.

Truth always triumphs.


В гостях хорошо, а дома лучше!

[v gostiakh khorocho, a doma loutchché]

« Être invité c’est bien, mais à la maison c’est mieux ! »

Rien ne vaut son petit chez-soi !

Home, sweet home !


Сердце обросло мохом.

[sierdtsé obroslo mokhom]

« Son coeur s’est couvert de mousse. »

Il a un coeur de pierre.

He’s got a heart of stone.


…как чёрт от ладана

[kak tchiort ot ladana]

« … comme le diable fuyant l’encens »

(fuir) comme la peste

…avoid like the plague


Не сразу Москва строилась!

[nié srazou Moskva stroïlas’]

« Moscou ne s’est pas construite tout d’un coup ! »

Paris ne s’est pas fait en un jour !

Rome was not built in a day !


Положить зубы на полку

[palajit’ zouboui na polkou]

« Poser ses dents sur l’étagère »

N’avoir rien à se mettre sous la dent


Медведь ему на ухо наступил.

[miedvied’ iémou na oukho nastoupil]

« Un ours lui a marché sur l’oreille. »

Il n’a pas d’oreille (musicale).

He could not carry a tune in a bucket.


Биться как рыба от лёд

[bitsia kak riba ot liod]

« Se débattre comme un poisson contre la glace »

Être dans une impasse

To bang one’s head against a brick wall


Это цветочки, а ягоды впереди!

[èto tsviétotchki, a iagodi vpiériédi]

« Ce sont des petite fleurs, mais les baies sont à venir ! »

Ce n’est rien, en comparaison de ce qui l’attend !


Белые мухи

[biélié moukhi]

« Les mouches blanches »

Les premiers flocons de neige


Глядеть как волк

[gliadièt’ kak volk]

« Regarder comme un loup »

Regarder de travers

To look sideways


Глаза на лоб лезут !

[glaza na lop liézout]

« Les yeux (m’en) grimpent sur le front ! »

« Hallucinant ! »


Мягко стелет да жёстко спать.

[miagko stiélièt da jostko spat’]

« Il prépare un lit moelleux, mais on y dort en dur. »

C’est une main de fer dans un gant de velours.


Расскажите это своей бабушке!

[raskajitié èto svoïèï babouchkié]

« Racontez cela à votre grand-mère ! »

A d’autres !


У семи нянек дитя без глазу.

[ou siémi nianiek ditia bies glazou]

« Avec sept nounous l’enfant est sans surveillance. »

La barque qui a plusieurs pilotes court au naufrage.

Too many cooks spoil the broth.

(Trop de cuisiniers ensemble gâchent la sauce.)


Как снег на голову !

[kak snièg na golovou]

« Comme la neige (qui tombe) sur la tête ! »

A l’improviste ! Sans crier gare !


Commentaires (10):

  1. Davy

    17 mars 2018 à 2 h 05 min

    C’est vraiment ce que je préfère dans les langues : les expressions idiomatiques avec des traductions littérales, mais malheureusement les livres ne sont jamais exhaustifs sur ce sujet. Heureusement que votre site est là. J’espère d’autres articles de ce genre. Merci !

    Répondre
    • Marion

      17 mars 2018 à 9 h 04 min

      Merci Davy. Je suis d’accord avec vous, les expressions idiomatiques sont souvent directement « trop bien traduites » et perdent leur saveur locale : il manque l’étape intermédiaire qui redonne toute la couleur de la langue ! À bientôt … mais n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter (ultra simple) pour ne manquer aucun article …

      Répondre
  2. Patricia

    2 mars 2018 à 6 h 31 min

    Vraiment super intéressant ces expressions! Merci de nous ouvrir encore quelques portes de culture russe par la langue et ses expressions !

    Répondre
    • Marion

      2 mars 2018 à 7 h 37 min

      Merci Patricia ! Je reconnais là la curiosité de la russophone que tu es !

      Répondre
  3. Vincent et Laure

    24 février 2018 à 9 h 41 min

    Toujours super intéressant ces expressions. Parfois si proche des nôtres, et parfois si éloignées. Personnellement, j’aime beaucoup les mensonges sur les pattes des cafards, et le diable fuyant l’encens.
    On attend avec impatience le prochain article! On vous embrasse les Word.

    Répondre
    • Marion

      24 février 2018 à 10 h 42 min

      Les mensonges qui finissent toujours par apparaître sur les pattes des cafards….trop drôle ! J’adore aussi ! Merci Vincent et Laure. Bises de Moscou à Prague 😉

      Répondre
  4. Elena

    24 février 2018 à 9 h 25 min

    Merci Marion! Je vous lis toujours avec grand plaisir!
    Elena Maryina (prof. au CREF)

    Répondre
    • Marion

      24 février 2018 à 10 h 38 min

      Merci beaucoup Elena ! Je suis flattée ! 😉

      Répondre
  5. Florence B

    23 février 2018 à 20 h 16 min

    Tres révélateur et super interessant…merci Marion

    Répondre
    • Marion

      23 février 2018 à 21 h 17 min

      Merci Florence ! Voilà de quoi doper les cours de russe et apprendre en souriant !! 😉 Bises

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *